Les Floralies de Gand 2016

Les Floralies de Gand 2016

Jeudi 24 mars 2016 — Du 22 avril au 1er mai, la ville de Gand sera entièrement placée sous le signe des Floralies 2016. Pendant 10 jours, les meilleurs talents belges et étrangers, qu’ils soient fleuristes, horticulteurs, architectes paysagistes ou encore artistes, exposeront leurs plus belles créations dans quatre sites uniques : Bijloke, la caserne Léopold, la Place Saint-Pierre et le parc de la Citadelle. Outre un vaste éventail d’ateliers, de jardins éphémères, de salles vertes et de concept rooms, le secteur horticole flamand présentera les dernières avancées réalisées en matière de recherche et d’innovation. Plus de 70% des œuvres sont exposées dans des bâtiments ou sous des structures couvertes.

4 sites – 4 thèmes

SITE BIJLOKE La rencontre de l’Orient et de l’Occident

Une allée de bambous, réalisée par Tom De Houwer, vous amène au site de Bijloke. Cette année, le Japon est mis à l’honneur : un monde d’azalées, de camélias et de bonsaïs s’offrira aux visiteurs.

L’artiste nipponne Akane Teshigahara vous fera tomber sous le charme de l’ikebana, art floral japonais. Vous pourrez en outre admirer l’installation monumentale de Daniël & Nele Ost. Enfin, les enfants ne seront pas oubliés avec le ‘Cocon’ de l’artiste écologiste Will Beckers à l’entrée du STAM.

Café Frascati, aux origines des Floralies

Du 26 mars au 1er mai, la cafétéria du STAM – appelée “STAMcafé” – changera d’apparence et de nom pour devenir Café Frascati. C’est en effet “Au Jardin de Frascati”, situé sur la Coupure Rechts, que les premières Floralies ont eu lieu en 1809. Le fleuriste Stijn Simaeys a été chargé de métamorphoser le café en un paradis floral qui servira de cadre à une bourse d’échange de plantes, des dîners sur le thème de la botanique, sans oublier un Green Talk avec Bas Smets, Pieter Croes et Dirk Cools ! Découvrez le programme complet sur www.cafefrascati.com.

CASERNE LÉOPOLD Des arbres dans la ville

Le vert est à la mode dans le paysage urbain. Fleurs, plantes et arbres font du centre-ville un endroit agréable où il fait bon vivre : jardins verticaux ou mobiles, façades vertes, etc. Autour du thème City Bloom, 15 artistes créeront l’harmonie entre ville et art floral dans la cour intérieure de la caserne Léopold. Évadez-vous le temps d’une balade sensorielle entre nature et mythologie, découvrez votre horoscope celtique et retrouvez votre chemin dans un labyrinthe de lauriers.

PLACE SAINT-PIERRE Le passé et l’avenir

Sur la Sint-Amandplein, le bar Anna sera ‘habillé’ par Mark Colle. La Place Saint-Pierre accueillera une exposition du secteur horticole où les lauriers et les roses côtoieront les rhododendrons. Un pavillon sera dédié à l’innovation. Et la la ville de Gand présentera une maquette d’une ville verte utopique.

Au sein de l’église Saint-Pierre, vous pourrez admirer le gigantesque lustre de fleurs intitulé “Delirious with desire” et réalisé par Tomas De Bruyne en collaboration avec Hitomi Gilliam et Natalia Zhizko. Enfin, dans les couloirs de l’abbaye Saint-Pierre, les fleurs se mêleront aux péchés capitaux dans une composition de Moniek Van Den Berghe, Ivan Poelman, Jan De Ridder, Carmen Lucia, Françoise Van Donink et Carl Depuydt.
La cour intérieure du musée ‘De Wereld van Kina’ sera quant à elle, divisés en jardinets urbains. Enfin, l’installation de land art “Immigration” de Bob Verschueren décorera le jardin de l’abbaye.

PARC DE LA CITADELLE Le plaisir des sens

Après 30 ans, les Floralies reviennent à leurs racines : le hall des Floralies. L’accent sera d’abord mis sur la beauté intrinsèque de la plante et ensuite sur la compatibilité des couleurs. L’exposition reposera sur le principe de la bordure à l’anglaise, où l’agencement des plantes semble être l’œuvre de la nature.

Les jardins d’exposition et d’inspiration reflèteront les dernières tendances.

Pendant dix jours, le Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK) explorera les liens entre l’art, la nature et l’écologie dans une exposition intitulée ‘Flower Power’. Dans le Forum du musée, le fleuriste Frederiek Van Pamel donnera vie à des natures mortes florales peintes du 17e au 20e siècle et issues de la collection du MSK autour d’une table d’apparat en fleurs.

Parallèlement, quatre artistes contemporains exposeront leurs créations végétales dans les salles du musée : Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger inviteront les visiteurs à s’évader dans un monde imaginaire sous une majestueuse installation organique. Simryn Gill illustrera le passage de la plante au papier et vice-versa. Enfin, Gert Robijns s’appuiera sur l’impressionnante collection historique du musée pour réaliser une présentation féérique de pétales tourbillonnants.

ACCÈS

Nous vous conseillons de vous rendre aux Floralies à pied, à vélo ou en transports en commun. Des parkings sont prévus en périphérie et à la gare de Gent-Sint-Pieters.

Tous les sites de l’événement se trouvent à distance de marche les uns des autres.
Vous pouvez aussi vous déplacer à l’aide de nos navettes gratuites sur présentation d’un ticket valable.
Celles-ci relieront les différents sites entre eux toutes les 15 minutes, de 8h00 à 22h30.

Les Floralies de Gand 2016

Published with Prezly