DOUBLE ANNIVERSAIRE POUR LA MARQUE DE MOBILIER BELGE VINCENT SHEPPARD

DOUBLE ANNIVERSAIRE POUR LA MARQUE DE MOBILIER BELGE VINCENT SHEPPARD

Mardi 4 juillet 2017 — Pour Vincent Sheppard, 2017 marque un double anniversaire. La marque de design belge souffle ses 25 bougies et fête l'anniversaire de sa célèbre technique de tissage, le Lloyd Loom, qui existe depuis un siècle. Pour l'occasion, la marque de design met la collection Wicked d'Alain Gilles sous le feu des projecteurs. 

Vincent Sheppard conçoit et produit des meubles tissés en matériaux naturels pour l'intérieur et l'extérieur depuis 1992. La marque propose ainsi, depuis un quart de siècle,des chaises, des tables et des accessoires emblématiques, que l'on retrouve dans les maisons des amateurs de design en Belgique et partout dans le monde.

Sa signature: la technique de tissage typique adoptée pour fabriquer ses meubles. Le procédé écologique du Lloyd Loom, qui consiste à enrouler du papier autour d'un fil d'acier fin, est une invention américaine qui remonte à 1917. Après un énorme succès jusque dans les années 1960, cette technique a été quelque peu oubliée. En 1992, Vincent Sheppard a décidé de lui donner un nouveau souffle et de l'intégrer dans le mobilier de design belge. Aujourd'hui, la marque occupe une position unique de leader du marché de la technique de tissage Lloyd Loom.

ANCIEN ET NOUVEAU EN TOUTE HARMONIE

À l'occasion de ce double anniversaire, Vincent Sheppard a voulu miser sur l'originalité. La marque a toujours eu pour mission de trouver un équilibre et une certaine synergie entre tradition et progrès. Elle estime en effet que les techniques anciennes et les nouveaux designs s'enrichissent mutuellement plutôt que de s'opposer.

C'est dans cet état d’esprit que la marque a demandé au duo de photographes « We are Oskar » de présenter ses meubles sous un nouveau jour. Thi-Thi et Arnaud, deux artistes créatifs et ouverts d'esprit basés à Bruxelles, font preuve d'une grande expérience et créent des œuvres fortes et incontournables pour des clients du monde entier. Vincent Sheppard leur a demandé de proposer une nouvelle interprétation innovante de quatre de leurs chaises Lloyd Loom les plus emblématiques, en leur permettant d'allier futur et tradition en toute liberté.

Dans une série de photos festives et surréalistes, les photographes mettent à l'honneur le tissage Lloyd Loom et les lignes élégantes de ces chaises dans un cadre dynamique et surprenant. Le duo créatif a réussi son pari en transmettant, dans quatre images fascinantes, les valeurs d'intemporalité, de qualité, de chaleur, de sentiment familier, d'utilisation de matériaux naturels et de design contemporain, propres à la marque.

« Nous exprimons toujours notre créativité au mieux lorsque les clients nous accordent leur entière confiance », explique Thi-Thi. « Pour ce projet, Vincent Sheppard nous a donné une incroyable liberté créative, ce qui nous a permis de proposer des images compréhensibles et pratiques, qui traduisent une sorte d'enthousiasme, de plaisir et d'amusement, tout en misant sur une esthétique attrayante. »

LLOYD LOOM : UNE HISTOIRE INTRIGANTE

L'histoire du Lloyd Loom commence en 1917, en pleine Première Guerre mondiale, lorsque l'entrepreneur américain Marshall Burns Lloyd, alors spécialiste de la fabrication de landaus et poussettes en rotin, fait face à une importante baisse de l'approvisionnement en rotin à cause de la guerre. Il invente alors une technique alternative grâce à laquelle du papier kraft est enroulé autour d'un fil de métal et, ensuite, tissé sur des métiers à tisser pour former de grandes feuilles en fils de papier torsadé. C'est en utilisant ce nouveau matériau de tissage pour ses landaus et poussettes que Marshall Burns Lloyd découvre la résistance, ainsi que la douceur et le confort de celui-ci. Il baptise son invention « technique Lloyd Loom ».

En 1922, William Lusty, un commerçant londonien, obtient le brevet britannique pour cette technique et commence à développer une gamme de meubles Lloyd Loom, qui fait rapidement fureur en Europe. Au sommet de leur gloire dans les années 1930, les meubles Lloyd Loom de William Lusty se retrouvent dans des hôtels, des restaurants et des salons de thé, ainsi qu'à bord de zeppelins, de bateaux de croisière et de paquebots. Tout le monde connaît alors cette technique.

Ce succès prend cependant brusquement fin après la destruction totale de la première grande usine de fabrication de mobilier Lloyd Loom à la suite d'une attaque aérienne en 1940. Bien que leur popularité perdure, les meubles ne sont plus produits. Mais en 1992, l'entreprise belge Vincent Sheppard relance leur production et assure l'importation de meubles Lloyd Loom. En seulement 3 ans, l'énorme succès de son mobilier persuade Vincent Sheppard de construire sa propre usine à Cirebon en Indonésie, une région célèbre pour sa tradition des techniques de tissage et de cintrage du rotin. Jusqu'à ce jour, Vincent Sheppard reste le principal fabricant de meubles Lloyd Loom grâce à son approche innovante et flexible ainsi qu'à ses designs surprenants.

Découvrez la fabrication des meubles Vincent Sheppard grâce aux techniques indonésiennes traditionnelles de tissage et de cintrage dans cette vidéo.

LE FUTUR DES MEUBLES DU PASSÉ

Bien que Vincent Sheppard ait une riche histoire, son attention se porte résolument sur le futur. La marque mise sur son expérience, sa tradition et sa propre identité pour continuer à proposer un design surprenant et unique. Outre son célèbre tissage Lloyd Loom, Vincent Sheppard utilise d'autres matériaux, comme le rotin, le chêne et le teck, ainsi que l'acier et l'aluminium, tout en respectant le savoir-faire, la qualité et l'esthétique qui caractérisent la marque.

En partant de cette philosophie, Vincent Sheppard lance la Collection Wicked réalisée par la main du designer bruxellois Alain Gilles. L'accent est mis sur une interprétation graphique et moderne des classiques sièges en rotin. Le design de la collection apporte une légèreté visuelle et un aspect lisse. En combinant rotin chaleureux et structure métallique, Alain Gilles crée une discussion entre un look artisanal et en même temps industriel. La chaise longue et le canapé sont fabriqués en rotin de polyéthylène et revêtement en poudre d'aluminium. Le plateau de la table basse est en teck sablé. Les prototypes de la famille Wicked ont été présentés pendant la 25ème édition de la Biennale Interieur de Courtrai en Octobre 2016 mais sont disponibles à la vente à partir de ce mois-ci. 

« Les désirs et les goûts des consommateurs changent sans cesse, Vincent Sheppard adapte donc sa technique traditionnelle aux souhaits des amateurs de design modernes », explique Coralie Claeys, CEO et designer de la marque. « Nous voulons proposer une marque qui continue d'étonner. En outre, grâce au savoir-faire et au travail à la main, nos meubles ont une histoire qui se transmet de génération en génération. »

Pour plus d'informations et photos, contactez: sara@talkie.be l 0491 370 393

Vincent Sheppard Wicked Collection
Ligne de temps Vincent Sheppard
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard - We Are Oskar
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard - We Are Oskar
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard - We Are Oskar
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection
Vincent Sheppard Wicked Collection